Champagne Carte Noire : Médaille de Bronze au concours des Effervescents du monde 2010. Robe jaune clair brillante aux nombreuses bulles qui ferment un large cordon persistant. Nez complexe de miel, beurre, levure puis touches florales et citronnées ; en bouche, mousse agréable, fine sur vin mûr aux notes d’agrume et de miel ; bon équilibre, vif, de bonne longueur.


 

 

Millésime 99 (86/100) Robe or clair. Nez épanoui évoquant le pain d’épices, les fruits secs. Bouche ample, texture crémeuse, jolie vinosité. Une cuvée ample, persistante, aujourd’hui épanouie. A déguster à table sur une viande blanche. (Édition 2011)

 

 

 

 

Brut sélection (note : 82/100) Robe jaune dorée, limpide et brillante. Bulles extrafines joli cordon. Nez de fruits secs, noisettes, pommes, zestes d’ananas. Jolie bouche élégante sur les fruits avec un superbe grillé, du cacao et des fruits secs. Un très beau champagne. Dégusté en juillet 2010

Millésime 99 (note : 90/100) Jolie mousse. Bulles extrafines. Robe jaune dorée, limpide et brillante. Splendide bouche pleine de fraîcheur sur de jolis fruits secs, du grillé et de la vanille. Longueur sur les fruits. Un superbe champagne bien construit pour les connaisseurs. Dégusté en juillet 2010

 

 

 

 

Champagne rosé de saignée (note : 13.5/20) Sa robe est presque rouge, c’est un champagne de macération, dans un style totalement à part. Vineux, au goût de clafoutis, il est fait pour accompagner les desserts. (10ème édition les meilleurs vins à petits prix 2011)

 

 

 

 

Champagne Brut Sélection Issue des années 2006 et 2005, la cuvée Sélection est dominée par des raisins noirs (70%, dont 45% de pinot noir). C’est un brut sans année classique, expressif, fruité et puissant

 

 

 

 

Millésime 1998 (note : **) Le jury salue la complexité, l’harmonie et le volume de ce champagne, qui ne porte pas le poids des ans. Il affiche une belle présentation : une robe brillante, joliment doré, traversée d’un élégant cordon de bulles très fines, qui annonce un nez de raisin sec, de caramel, de brioche et de prune d’alcool. Ce champagne de repas s’accordera aussi bien avec des mets raffinés comme des saint-jacques qu’avec un simple boudin blanc aux pommes.

Millésime 1999 (note : **) Assemblage des trois cépages champenois à parts presque égales, ce millésime ne semble pas avoir pris trop de rides. Il n'a qu'un seul défaut, sa confidentalité. Sa robe d'un or intense s'anime d'un fin cordon. Son nez complexe mêle la cire, le pain d'épice et le sous-bois. L'attaque crémeuse apporte de jolies arômes de fruits de mûrs. Un champagne étonnamment équilibré, destiné à un repas gastronomique.
Une étoile pour le Brut Sélection qui associe 60 % de raisins noirs (pinot noir surtout) et 40 % de chardonnay de la récolte 2008. Ses senteurs de fleurs blanches et de fruits légèrement confits, sa bouche à la fois ample et délicate le destinent à l'apéritif.