Parce que la vigne est vivante, elle n’est pas traitée mais soignée. Elle requiert une attention particulière et un entretien manuel, synonyme de centaines d’heures de travail à l’hectare.
Le climat qui peut avancer ou retarder le développement de la vigne, interfère en permanence avec le calendrier du vigneron, car il doit impérativement s’y soumettre pour fixer le moment propice à ses interventions :

Chaque année la vigne se développe en fonction des saisons. Elle suit un cycle végétatif qui se décompose en plusieurs étapes.

De novembre à mars, la vigne entre dans une période de sommeil, appelée aussi repos hivernal. La sève ne circule plus dans la plante. (cf photo1 plus bas)
Le viticulteur taille la vigne, afin de supprimer les sarments et sélectionner les bourgeons qui donneront les pousses et les fruits de l'année suivante.

La taille s’effectue selon 4 standards définis par l’AOC Champagne (Chablis, Cordon, Guyot et Vallée de Marne).

Sur le domaine nous pratiquons uniquement le chablis et le cordon. (cf photo taille)

 

De mars à avril

Le liage consiste à attacher les brins de vigne aux fils de supports pour favoriser la croissance. (cf photo liage)

Débourrement : ouverture des bourgeons, des petites feuilles apparaissent. (cf photo 2 plus bas)
Les températures augmentent légèrement, la sève commence à monter, les bourgeons apparaissent et de nouveaux rameaux se développent

 

D’avril à mai
L’ébourgeonnage où le vigneron retire les bourgeons non fructifères.

 

En juin, c'est la floraison avec l'apparition de petites fleurs.

La floraison, appelée aussi la fleur, débute en juin. Après la fécondation, les grappes de raisins apparaissent. Elles grossissent rapidement mais restent vertes. C’est la nouaison. (photo3)

 

En juin

 

Le vigneron procède au relevage et au palissage. Au fur et à mesure que la vigne pousse, les pampres sont relevés et passés dans des fils, de façon à les exposer au maximum au soleil pour optimiser la photosynthèse. Une opération plus qu’indispensable dans cette région viticole où le soleil se fait timide.

En été en attendant les vendanges qui ont lieu 100 jours après la fleur, le vigneron prodigue un soin particulier à sa vigne, éloignant insectes et champignons , surveillant le mûrissement des grappes.

En août, c'est la véraison ; les raisins verts grossissent et mûrissent : ils se colorent soit en rouge, soit en jaune, deviennent moins acides et s'enrichissent en sucres et en arômes... (cf photo 4)

La teneur en sucre du raisin augmente et l'acidité décroit lorsque la maturation est optimale, il faut débuter les vendanges.

En septembre/octobre, c'est l'époque des vendanges. Les raisins sont récoltés En fin de saison, les feuilles tombent et sont emportées par le vent

 

Novembre

 

Les feuilles deviennent jaunes ou rouges, sèchent puis tombent.

 

Décembre


Repos végétatif.