Nous nous sommes engagés dans une viticulture durable depuis maintenant une dizaine d’années.


C’est une méthode de travail qui reprend les principes du développement durable.


Limiter les flux de matière et d’énergie en évitant la destruction des écosystèmes, en préservant la biodiversité et les paysages et en luttant activement contre les changements climatiques.


Notre domaine est enherbé à 50% soit tous les rangs, soit 1 rang sur 2.


Nous pratiquons un désherbage chimique uniquement sous le rang et en utilisant des produits défanants ayant peu d’impact sur le sol.


Nous pratiquons également le laboure dans l’inter-rang et sous le rang à l’automne sur  ¼ de la surface de l’exploitation en effectuant une rotation tous les ans.


Nous n’utilisons pas de désherbants chimiques pour les 3 premières années de plantation mais uniquement le labour.


Autour de nos parcelles nous réalisons des haies et de l’enherbement.


Nous limitons nos traitements chimiques contre les maladies de la vigne au minimum.

Cette année nous sommes intervenus 7 fois : du 25 mai au 11 juillet.


Nous combinons certains travaux mécaniques pour réduire les passages sur nos parcelles afin de limiter le rejet de CO2 (l’écimage et la tonte de l’herbe, la tonte et le désherbage sous le rang)


En savoir plus sur la culture de la vigne